DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : le budget 2013 marque un effort de rigueur

Vous lisez:

France : le budget 2013 marque un effort de rigueur

Taille du texte Aa Aa

Près de 37 milliards d’euros d‘économies en 2013, c’est l’objectif du gouvernement français. Le président Hollande a présenté son projet de budget. Un budget qui marque un effort de rigueur historique en France.

Le gouvernement s’engage à ramener le déficit public à 3% du PIB. Et la stratégie pour tenir cet objectif est claire : plus d’impôts, moins de dépenses publiques.

“Dans cette Europe-là, qui se réoriente, la France a un rôle particulier à jouer”, a déclaré le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. “Elle le joue avec le président de la République, dès sa prise de fonctions. Elle va continuer à le jouer. Et ce que nous faisons à travers ce budget, c’est un acte politique majeur. C’est un acte de confiance, c’est un acte de mobilisation”.

Le problème, c’est que ce budget 2013 a été bâti par le gouvernement sur une hypothèse de croissance de 0,8% l’an prochain. Une prévision optimiste voire irréaliste selon de nombreux économistes et l’opposition, alors que la croissance actuelle en France est nulle.

“C’est un budget qui va provoquer une récession dans notre pays”, explique Valérie Pécresse, députée de l’opposition et ancienne ministre du Budget. “Les impôts vont frapper les entreprises qui n’investiront plus et qui ne créerons plus d’emplois. Ils vont frapper les ménages qui ne consommeront plus et donc qui ne créerons plus d’emplois”.

L’emploi, justement, est un des nombreux voyants économiques déjà au rouge en France. La présentation du budget intervient deux jours après la publication des chiffres du chômage. Des chiffres alarmants. La France compte plus de 3 millions de demandeurs d’emploi. Un niveau jamais atteint depuis 1999.