DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Première audience dans le Vatileaks


Vatican

Première audience dans le Vatileaks

L’ancien majordome du pape Benoît XVI, Paolo Gabriele, a comparu pendant deux heures samedi matin devant un tribunal chargé de le juger pour avoir pendant des mois photocopié des dizaines de documents confidentiels du pape et de ses collaborateurs. Il les avait remis à un journaliste, qui a publié en mai un livre intitulé Sa Sainteté, révélant les coulisses du Vatican, faites de rivalités et de complots. L’affaire a été qualifiée de Vatileaks, en référence à Wikileaks. Les magistrats ont décider de convoquer à la barre, comme témoin, le secrétaire particulier du pape, Mgr Georg Gänswein.

La prochaine audience se tiendra mardi. L’accusé, qui a reconnu les faits, sera alors entendu sur le fond. Il risque jusqu‘à quatre années de prison. Le pape a toutefois la possibilité de le gracier. Cette hypothèse est jugée probable par les observateurs.
Quant au procès de l’informaticien qui a aidé le majordome à s’emparer de ces documents, il a été disjoint.

Prochain article

monde

Washington accroît son aide à l'opposition syrienne