DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"L'histoire ne pardonnera pas votre soutien à la Syrie", lance le Premier ministre turc à la Russie et à la Chine

Vous lisez:

"L'histoire ne pardonnera pas votre soutien à la Syrie", lance le Premier ministre turc à la Russie et à la Chine

Taille du texte Aa Aa

Le Parti pour la Justice et le développement (AKP),
au pouvoir en Turquie, a tenu son congrès
dimanche à Ankara, en présence d’une dizaine de chefs d’Etat et de gouvernement. Dont le président égyptien Mohamed Morsi.

Dans son discours, le Premier ministre Erdogan a solennellement demandé à la Russie, à la Chine et à l’Iran de “repenser (leur) attitude actuelle” à l‘égard de la Syrie de Bachar al-Assad. “L’histoire ne pardonnera pas ceux qui se sont mis du côté des régimes cruels”, leur a-t-il lancé. La Turquie s’est de longue date placée du côté des rebelles. Et elle accueille près de 100 000 réfugiés syriens sur son territoire.

Ce congrès signe le début d’un troisième et dernier mandat pour Recep Tayyip Erdogan. Un chef de parti
et de gouvernement dont le pays affiche, malgré la crise mondiale, un bon état de santé économique. Au point de pouvoir annoncer qu’il remboursera d’ici avril ses dernières dettes au Fonds monétaire international (FMI).