DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les handballeurs français reconnaissent avoir parié, pas triché

Vous lisez:

Les handballeurs français reconnaissent avoir parié, pas triché

Taille du texte Aa Aa

Nikola Karabatic reconnaît avoir parié, mais pas avoir triché selon son avocat. La star du Handball français a été entendue cette nuit aux côtés de 15 autres personnes pour un présumé match truqué.

Cinq joueurs de Montpellier et leurs proches sont soupçonnés d’avoir misé sur la défaite de leur équipe contre Cesson-Sévigné le 12 mai dernier.

A l’origine des soupçons, le montant anormal des paris enregistrés par la Française des Jeux : 80 000 euros en quelques heures alors que ce types de rencontre n’enregistre en général que des paris de 5 000 euros maximum.

Le pari constitue un simple délit sportif. Les joueurs ne risqueraient alors que six matches de suspension et 15 000 euros d’amende. En revanche, le trucage d’un match aux dépends de la Française des Jeux est un délit pénal passible de cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Encore faut-il prouver la tricherie. C’est au juge qu’il adviendra d’opter pour une éventuelle mise en examen.