DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bidzina Ivanichvili : le milliardaire qui a réalisé son rêve politique


Géorgie

Bidzina Ivanichvili : le milliardaire qui a réalisé son rêve politique

Ne sera t-il Premier ministre que deux ans seulement, comme il le clame? Bidzina Ivanichvili le répète : il n’aime pas la politique.

C’est pourtant lui qui a remporté les élections législatives à la tête du “Rêve géorgien”, une coalition ouverte aux multiples groupuscules d’opposition qui, depuis des années, critiquent sans réel succès le gouvernement. Un homme qui avant son entrée fracassante en politique et en campagne en octobre dernier, était totalement inconnu du grand public.

Qui est-il vraiment, celui qui s’est fait contruire sur les hauteurs de Tbilissi une forteresse utramoderne
par un architecte japonais ? Ancien oligarque russe, il est avant tout l’homme le plus riche de Géorgie. Une fortune estimée près de 5 milliards d’euros.

Fils de mineur, il part en Russie au début des années 80. Et profite des opportunités offertes par la pérestroika pour faire fortune notamment à la tête d’une grande banque-

Après l’arrivée de Poutine au pouvoir, il quitte la Russie en 2002 et s’installe en France dont il obtient la nationalité. Un an plus tard éclate en Georgie la révolution des roses, qui signe la fin de l‘ère Chevernadzé et l’arrivée au pouvoir de Michail Saakhashvili. Ivanishvili rentre au pays, et commence à s’activer en coulisses.

Actions philantropiques, mais pas seulement. Il prétend avoir aidé le nouveau pouvoir après la révolution, en finançant de nombreuses réformes, celle de la police, de l’armée, en payant les salaires de hauts fonctionnaires. Il aurait investi au total 1,2 milliards d’euros. Ce que récuse haut et fort Mikael Saakhashvili, avec qui il a rompu depuis 2008.

Qffabulateur Ivanishvili? L’homme reste un mystère, mais une chose est sure, c’est l’une des chaines de télévision qu’il possède qui a diffusé une vidéo sur un scandale de mauvais traitements dans une prison de Tbilissi, deux semaines avant le scrutin. En faisant monter d’un cran la colère des Géorgiens à l’encontre d’un régime de plus plus perçu comme autoritaire, elle a joué un rôle essentiel dans le basculement de l’opinion aux élections.

Que va faire cet homme d’affaire au pouvoir? Il rêve de faire pour son pays ce qu’il a fait pour son village natal qu’il subventionne comme un seigneur médiéval. Sur l’Europe, l’Otan, il reste flou…
Quant aux critiques qui ont tenté en vain de le faire passer pour un transfuge russe, il répond qu’il a vendu tous ses actifs en Russie, mais souligne que la priorité est de rétablir les liens économiques avec Moscou.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Au lendemain des élections, les Géorgiens soulagés et plein d'espoir