DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Espagne ne veut toujours pas l'aide de ses partenaires européens


Espagne

L'Espagne ne veut toujours pas l'aide de ses partenaires européens

Ils sont tous venus mardi à l’appel du premier ministre espagnol Mariano Rajoy : les 17 présidents des régions autonomes espagnoles, pour discuter des mesures d’austérité du gouvernement central, de la situation économique de l’Espagne et de la nécessaire amélioration de la situation budgétaire du pays. 

“La conférence des présidents a exprimé son accord sur la consolidation budgétaire et ceci est très important a expliqué Mariano Rajoy. Ceci va soutenir la confiance en notre pays. Nous nous sommes engagés sur la consolidation budgétaire et par conséquent dans la réduction du déficit public”.

L’Espagne n’a toujours pas l’intention de demander une aide globale de ses partenaires européens. Qu’en pense José Maria Aznar ex-premier ministre espagnol ? 
“L’Espagne a la capacité de bien sortir de cette crise. J’espère que la réponse espagnole sera suffisamment forte pour qu’il ne soit pas nécessaire de parler d’un plan de sauvetage de l‘économie espagnole”.

Les derniers chiffres de l’emploi ne plaident pas en faveur d’une détente en Espagne : en septembre le nombre des demandeurs d’emplois a encore augmenté de 1,7% sur un mois pour atteindre 4 millions 700.000. Soit un quart de la population active et plus de la moitié des jeunes de 16 à 25 ans.   

Prochain article

monde

Bidzina Ivanichvili : le milliardaire qui a réalisé son rêve politique