DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vatileaks: le jour où le majordome doit parler...

Vous lisez:

Vatileaks: le jour où le majordome doit parler...

Taille du texte Aa Aa

C’est le deuxième jour du procès du majordome du pape, une audience particulièrement attendue puisque l’accusé, Paolo Gabriele, doit s’exprimer. Il doit dire comment et pourquoi il a volé des documents confidentiels dans les appartements du Pape. Des documents qu’il a ensuite transmis à un journaliste. Cette affaire est connue sous le nom de “Vatileaks”.

A-t-il bénéficié d’un réseau de complices ? Comment a-t-il pu subtiliser l‘équivalent de 82 cartons de documents sans se faire remarquer plus tôt ? Autant de questions qui trouveront peut-être des réponses ce mardi.

Depuis son arrestation en mai, Paolo Gabriele n’a pas parlé, sinon aux juges d’instruction. Il avait alors expliqué avoir agi afin de remettre l’Eglise “sur les rails”, le majordome estimant que le Vatican était en proie “au mal et à la corruption”.

S’il est reconnu coupable, Paolo Gabriele risque jusqu‘à 4 ans de prison. Mais il pourrait bénéficier d’une grâce de la part du pape.