DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après les briquets et les stylos, BiC lance sa tablette


France

Après les briquets et les stylos, BiC lance sa tablette

Le groupe BiC passe à l’heure du numérique. Le géant du stylo et du rasoir a présenté ce mercredi une tablette numérique à destination des enfants ou plus exactement des écoles primaires de France. La BiC Tab, c’est son nom, s’inscrit dans une solution globale répondant à l’appellation de BiC Education.

L’offre repose sur l’ardoise numérique, un logiciel pédagogique – le BiC Connect qui permettra aux professeurs de créer et de corriger des exercices – et enfin des services (formation et assistance).

De nombreux enseignants ont été associés à la mise au point de ces nouveaux produits. Pour la partie matérielle de la tablette, le hardware, l’entreprise s’est associé à Intel, le premier fabricant mondial de semi-conducteurs. Enfin, d’après Bic, le stylet utilisé avec la tablette repose sur les 60 ans d’expertise de l’entreprise en la matière.

Loin des produits habituels du groupe, la simplicité d’utilisation est pourtant toujours de mise selon le fabriquant. L’offre BiC Education est d’ores et déjà disponible.

En fonction de la formule retenue, entre 6 et 30 ardoises, le prix demandé sera de 6 000 à 20 000 euros. Un positionnement tarifaire, selon l’entreprise, conforme à l’image de la marque, fonctionnel et abordable.

Autre élément mis en avant par le fabricant, l’offre a été conçue et fabriquée en France.
Un argument qui prend toute son importance en temps de crise et de délocalisation.
Dernier détail : contrairement aux produits phares de l’entreprise, la tablette n’est pas jetable…

Prochain article

monde

Au moins 5 civils turcs tués par des obus tirés depuis la Syrie