DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En Afrique du Sud, les grèves s'étendent aux mines de fer

Vous lisez:

En Afrique du Sud, les grèves s'étendent aux mines de fer

Taille du texte Aa Aa

L’Afrique du Sud est le premier producteur de fer du continent. Au total à travers tout le territoire, 75 000 employés du secteur minier sont en grève, comme ceux-ci, venus de la mine d’or de Orkney. Ils réclament un meilleur salaire : “je ne peux pas me payer l’université parce que je ne gagne pas assez, s’indigne Ntseki Mqabe, l‘équivalent de 370 euros par mois, c’est rien.”

Dans une autre mine d’or, deux mille grévistes réclament que leur salaire atteigne l‘équivalent de 1200 euros.
Ils ont reçu cet avis d’expulsion, la compagnie a décidé de ne plus les loger.

“La mine a sa propre police, dit Timbe Faniyedwa, ils nous tirent dessus et maintenant ils nous chassent de notre logement parce que nous luttons pour nos droits.”

Décidément l’Afrique du Sud n’en finit pas avec les grèves. Dans le centre de Johannesburg ce sont les camionneurs qui réclament une hausse des salaires. Leur mouvement lancé mi-septembre a des conséquences sur les livraisons de carburant, les pénuries commencent à se faire sentir.