DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Géorgie, les dangers de la cohabitation

Vous lisez:

Géorgie, les dangers de la cohabitation

Taille du texte Aa Aa

Qui dit cohabitation, dit tensions, et dans le cas de la Géorgie, les premières piques sont déjà lancées entre les deux rivaux L’ex-république soviétique a rarement connu des transitions de pouvoir qui se passent en douceur, mais cette fois le défi est de taille.

“C’est possible qu’il y ait des manifestations dans les rues de la part des deux camps s’ils n’arrivent pas à s’entendre sur ce qui va se passer l’an prochain, analyse Lawrence Sheets, du groupe international de recherche sur le Caucase. Monsieur Ivanichvili a déjà appelé le président Saakachvili à démissionner, ce que ce dernier ne compte pas faire. Alors la situation peut être instable tant que les deux hommes n’ont pas conclu un accord.”

La cohabitation, une situation inédite en Géorgie, met côte à côte deux ennemis politiques qui se détestent, la campagne l’a montré. La cohabitation se construira en Géorgie sous le regard de la communauté internationale et de 4,5 millions de Géorgiens. Reste à savoir si les deux dirigeants sauront faire prévaloir les intérêts des citoyens avant tout.