DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce confrontée à sa solvabilité

Vous lisez:

La Grèce confrontée à sa solvabilité

Taille du texte Aa Aa

La Grèce se prépare à connaître une sixième année consécutive de récession. Dans ce contexte, ses créanciers s’interrogent sur sa solvabilité. Selon leurs calculs, la dette grecque pourrait atteindre les 179% du PIB en 2013 , un chiffre bien au-delà des 120% que doit atteindre le pays d’ici 2020 s’il ne veut pas être en incapacitié de paiement. En exclusivité pour Euronews, l’ancien Premier ministre grec, George Papandreou, s’est exprimé sur la question. L’interview sera diffusée demain en intégralité.
“Ces mesures d’austérité ne nous permettent pas de créer un lien de confiance entre nous et les citoyens, confiance dont nous avons besoin pour mettre en place des réformes majeures. C’est pourquoi nous cherchons à obtenir la confiance des marchés. Mais tout d’abord, nous devons retrouver la confiance avec le peuple. Nous sommes prêts, les Grecs sont prêts à résoudre ces problèmes. Notre peuple veut une économie stable, fière, une économie qui ne dépendent d’aucune autre. On ne l’obtiendra qu’en travaillant dure et selon nos capacités. On le fera mais pour cela il faut qu’on nous fasse confiance”, explique-t-il.
Sur le terrain, la réalité est toute autre. Au ministère du Travail, des représentants du FMI, de la BCE et de Bruxelles, les bailleurs de fond de la Grèce, sont forcés de passer par la porte de derrière sous la pression des manifestants. Le lien de confiance devra encore attendre.