DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mike Tyson, indésirable en Nouvelle-Zélande


Nouvelle-Zélande

Mike Tyson, indésirable en Nouvelle-Zélande

Persona non grata, l’ancien champion du monde des poids lourds ne se rendra pas à Wellington où il devait participer à un gala de charité. Du moins, il ne peut plus car son visa vient d‘être révoqué par le gouvernement néo-zélandais. L’organisation caritative, à l’origine de la venue du boxeur a en effet décidé d’annuler son invitation. Le code pénal néo-zélandais interdit l’entrée sur le territoire aux personnes condamnées à 5 ans de prison, ce qui est le cas du boxeur. Cet embroglio embarrasse le gouvernement qui essaie, en vain, de se défendre.

“Je ne suis pas entièrement responsable de cette situation. Vous savez, je ne peux pas vérifier tous les demandes de visa. J’ai reçu la demande venant de l’organisation caritative, je n’avais aucune raison de douter”, argumente Kate Wilkinson, la ministre déléguée à l’immigration. Le Premier ministre, John Key, a lui aussi tenter de la défendre. “C’est sa décision et je pense que c’est une bonne décision fondée sur le fait que Mike Tyson ne disposait plus d’une invitation officielle.”
En 1992, la justice américaine condamne le boxeur à six années de prison pour viol. En tout, il passera trois derrière les barreaux. Des associations de défense des droits des femmes avait notamment protesté contre sa venue en Nouvelle-Zelande.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Portes closes dans les gares belges !