DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Grèce met la main sur une liste probablement périmée de 2.000 exilés fiscaux


Grèce

La Grèce met la main sur une liste probablement périmée de 2.000 exilés fiscaux

C’est une vraie histoire grecque que celle de la liste des 2.000 exilés fiscaux récupérée par Athènes. Cette liste qui selon l’ancien ministre des finances Papaconstantinou aurait due être depuis 2010 entre les mains des responsables grecs, recense 2.000 exilés fiscaux en Suisse dont les comptes étaient ouverts chez HSBC à Genève selon la presse grecque.

“Nous avons atteint un niveau qui n’est pas supportable pour une société civile comme la nôtre. On voit ça dans beaucoup de secteurs, explique Konstantinos Bakouris, président de Transparency International en Grèce, on constate ce que nous appelons la petite corruption : le fakilaki, le backchich, dont al pratique ne faiblit pas”.
Cette clé USB ou ce CD contenant la liste des exilés fiscaux avait été remise au ministre des finances grecs de l‘époque Papaconstantinou par Christine Lagarde son homologue française.

“L‘élimination de ces pratiques, affirme Marieta Giannakou, parlementaire européenne, c’est la priorité pour sortir du problème parce que la situation dans laquelle nous sommes est une impasse”.

Les responsables grecs ont longtemps soutenu que cette liste ayant été obtenue illégalement, les informations qui y figurent ne pouvaient pas être utilisées pour poursuivre les éventuels fraudeurs.

Mais il y a fort à parier que les deux ans qui se sont écoulées ont permis aux grecs impliqués de clôturer leurs comptes ou de les transférer sous des cieux plus cléments.

Prochain article

monde

Le chômage américain va peser lourd sur la présidentielle