DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Londres libre d'extrader le radical Abou Hamza vers les Etats-Unis


Royaume-Uni

Londres libre d'extrader le radical Abou Hamza vers les Etats-Unis

Plus rien ne semble désormais s’opposer à l’extradition du radical islamiste Abou Hamza al-Masri de la Grande-Bretagne vers les Etats-Unis. Quatre autres islamistes devraient être extradés avec lui.

En rejettant son ultime recours possible la Haute cour de Justice britannique a mis fin à marathon judiciaire de près de 8 ans.

Les juges ont refusé la demande l’ancien imam de Finsbury Park pour des examens médicaux supplémentaires. D’origine egyptienne, Abou Hamza al-Masri, est recherché par les Etats-Unis pour une prise d’otages au Yémen en 1998 et une tentative de création d’un camp d’entraînement terroriste dans l’Oregon.

L’imam radical purge actuellement une peine de sept ans de prison en Grande-Bretagne pour avoir incité ses partisans à tuer des non-musulmans.

Le rejet de son dernier recours en justice ouvre la voie à une extradition immédiate.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France : le mystère du miel bleu élucidé