DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ministre français de l'Intérieur dissout la BAC du nord de Marseille

Vous lisez:

Le ministre français de l'Intérieur dissout la BAC du nord de Marseille

Taille du texte Aa Aa

La Brigade anti-criminalité du nord de Marseille a implosé. Sept de ses membres sont écroués, cinq sont sous contrôle judiciaire. Le ministre français de l’Intérieur a décidé de dissoudre la BAC. “Il n’y a pas de place pour ceux qui salissent l’uniforme de la police, qui est un honneur pour ceux et celles qui le portent”, a déclaré Manuel Valls.

Le procureur de Marseille est consterné et parle de “gangrène”. Jacques Dallest a énuméré tout ce qui est reproché aux policiers: “La récupération de drogue sur des dealers, on parle aussi de drogue dans les véhicules, la récupération de cigarettes, d’argent, des pratiques de perquisition illégales, des partages d’argent et de drogue, tout y passe, et de façon répétée dans le temps”. Les peines encourues par les policiers corrompus de Marseille peuvent aller jusqu‘à vingt ans de prison. Et selon le procureur, d’autres personnes pourraient être impliquées.