DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Venezuela est-il prêt à tourner la page du "chavisme" ?

Vous lisez:

Le Venezuela est-il prêt à tourner la page du "chavisme" ?

Taille du texte Aa Aa

Le sort d’Hugo Chavez n’est plus entre ses mains mais dans celles des électeurs au Venezuela. Le président sortant brigue un nouveau mandat de six ans à la tête du pays, lui qui le dirige depuis 1999.
Mais contrairement aux précédents scrutins Hugo Chavez n’a qu’une très faible avance dans l’opinion sur son rival.

Henrique Capriles Radonski incarne l’espérance d’une trentaine de partis d’opposition, de droite mais aussi de gauche. Cet avocat de 40 ans a fait une remontée spectaculaire ces dernières semaines dans les sondages et promis avant tout d’endiguer la criminalité.

Seule certitude pour l’heure, cette élection ne laisse pas les Venezuéliens indifférents, ils se sont mobilisés en masse.
139 000 militaires ont été déployés pour assurer la sécurité autour des bureaux de vote. Pas d’incidents à déclarer pour l’instant. Ces hommes peuvent donc accomplir leur devoir électoral.

“Nous avons la capacité de décider ce que nous voulons, ce qui va se passer et la révolution à laquelle chacun d’entre nous veut prendre part”, estime ce militaire.

“Je crois que les gens ont vraiment répondu présent aujourd’hui. Tout le monde veut voter”, déclare cette femme.

Les bureaux de vote fermeront officiellement à 18h, heure locale, mais tous les électeurs faisant encore la queue à cette heure-là seront autorisés à voter. Les résultats ne devraient donc pas être connus avant ce lundi matin