DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine et Russie : la Banque mondiale abaisse ses prévions de croissance

Vous lisez:

Chine et Russie : la Banque mondiale abaisse ses prévions de croissance

Taille du texte Aa Aa

La Banque mondiale est surtout connue pour ses prêts et ses campagnes de lutte contre la pauvreté dans le monde. Elle possède aussi une cellule de prévisions économiques et celle-ci, dans un de ses rapports, a revu lundi à la baisse ses prévisions de croissance pour les économies chinoise et russe. Pour la Banque mondiale le rythme de la croissance économique chinoise va baisser sensiblement en 2012 à 7,7% mais repartir à la hausse à 8,1% l’année suivante. La croissance chinoise était de 9,3% en 2011.

En Russie, la World Bank prévoit désormais 3,5% de croissance en 2012 contre 3,9% estimé précédemment et 3,6% en 2013 contre 4,1%. Commentaire de la Banque mondiale : “cette situation reflète de mauvaises récoltes agricoles en Russie et une situation mondiale qui est moins bonne que prévu”.

Dans son rapport, la Banque mondiale salue la récente hausse des taux d’intérêt pour assurer une certaine stabilité économique face aux chocs créés par la volatilité externe et appelle les dirigeants à remplir le fond de réserve, à fixer des objectifs en matière d’inflation et à renforcer la surveillance du secteur bancaire. L’institution souligne aussi la nécessité du renforcement des investissements, de la compétitivité et la diversification de l‘économie. Les ventes de pétrole et de gaz russes représentent 60% des exportations.