DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France: poursuite de l'enquête après les arrestations dans les milieux islamistes


France

France: poursuite de l'enquête après les arrestations dans les milieux islamistes

En France, la police poursuit ses investigations après le coup de filet, ce week-end, dans les milieux islamistes radicaux. Samedi, 12 suspects ont été interpellés à Cannes, à Strasbourg et en région parisienne. Ils sont soupçonnés de projets terroristes visant notamment la communauté juive. Ce dimanche, justement, le chef de l’Etat a reçu à l’Elysée les représentants de la communauté juive afin de les rassurer.

Ce lundi, le ministre de l’Intérieur, lui, est revenu sur les arrestations du week-end. “Il s’agissait bien d’un groupe, d’une cellule, d’un réseau dangereux qu’il fallait neutraliser”, a indiqué Manuel Valls. “Sans doute d’autres cibles étaient-elles visées et l’enquête essayera de le démontrer, a-t-il ajouté. D’autres, peut-être de ce groupe, voulaient aller faire comme on dit le ‘djihad’ dans un autre pays à l‘étranger. Donc soyons prudent”.

Au départ de l’enquête, il y a l’attentat à la grenade perpétré le 19 septembre contre une épicerie casher à Sarcelles. Les policiers ont réussi à identifier un des auteurs grâce à l’ADN retrouvé sur l’explosif. Il s’agissait en l’occurrence de Jérémie Louis-Sidney. L’homme de 33 ans semblait au coeur d’un réseau d’islamistes radicaux. Samedi, il a tiré sur les policiers qui venaient l’interpeller avant d‘être abattu.

Prochain article

monde

Ouverture du premier "Forum mondial de la démocratie"