DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le MES sur les rails

Vous lisez:

Le MES sur les rails

Taille du texte Aa Aa

On l’attendait depuis deux ans. Le Mécanisme Européen de Stabilité, autrement dit le fonds de secours permanent de la zone euro, est désormais lancé. Objectif : ramener durablement le calme.

Le chef de l’Eurogroupe Jean-Claude Juncker a néanmoins prévenu : “ Il est toujours nécessaire que les Etats les plus faibles fassent un gros effort, et la solidarité est toujours à double-sens et doit être répartie équitablement. “

Lorsqu’il sera entièrement financé, en 2014, le MES pourra prêter jusqu‘à 500 milliards d’euros. Son capital de base, ce sont 80 milliards d’euros, apportés par chacun des pays de la zone euro en fonction de leur poids économique. Première contributrice, l’Allemagne, suivie de la France et de l’Italie.

Le MES pourra acheter de la dette de pays en difficulté pour faire baisser leurs taux d’emprunts. Il pourra aussi recapitaliser directement certaines banques. Pendant un peu moins d’un an, il cohabitera avec son prédécesseur, le Fonds temporaire.

Le MES, qui vient d‘être lancé à Luxembourg deux ans après que l’idée ait été adoptée par les dirigeants européens, aura pour première mission de recapitaliser les banques espagnoles. Mais pour ce qui est d’une aide supplémentaire à l’Espagne, la zone euro semble vouloir se donner encore du temps.