DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La zone euro met la pression sur la Grèce

Vous lisez:

La zone euro met la pression sur la Grèce

Taille du texte Aa Aa

Réunis à Luxembourg, les ministres des finances des 17 ont donc donné dix jours à Athènes pour faire ses preuves.

Ils ont surtout lancé officiellement le MES, le Mécanisme européen de stabilité, qui a
reçu la meilleure note possible “AAA”, de la part des agences de notation Moody’s et Fitch. A terme, il aura une force de frappe de 500 milliards d’euros et remplacera le Fonds de secours actuel FESF.

L’Eurogroupe a aussi donné son feu vert au versement de 4,3 milliards d’euros d’aide au Portugal en échange des réformes structurelles et d’une hausse générale des impôts : “Nous sommes confiants dans la capacité du Portugal à respecter fermement son programme et dans son retour sur les marchés l’an prochain… Je suis très impressionné par ce que le gouvernement portugais et les Portugais entreprennent jusqu‘à présent”, déclare Jean-Claude Juncker, le président de l’Eurogroupe.

L’Espagne reste en revanche au centre des interrogations sur la nécessité ou non d’un plan de sauvetage global du pays comme l’explique notre envoyé spécial à Luxembourg Enrico Bona :
“Maintenant que le MES est une réalité, l’attentisme sur la politique à appliquer à la crise espagnole peut nuire à son efficacité”.

Chypre est également dans une situation compliquée. Les négociations piétinent pour trouver un accord sur le plan de sauvetage financier alors que la note du pays a été abaissée de trois crans par l’agence Moody’s à “BAA3” soit le niveau caractéristique d’une assez faible sécurité de remboursement à long terme.