DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Affaire Pussy Riot : libération pour l'une, détention pour les autres


Russie

Affaire Pussy Riot : libération pour l'une, détention pour les autres

A Moscou, la justice russe a rendu son jugement en appel ce mercredi pour les trois membres du groupe punk condamnées en première instance en août à deux ans de camp pour “hooliganisme et incitation à la haine religieuse”. Verdict: maintien en détention pour Nadejda Tolokonnikova et Maria Aliokhina et libération pour la troisième, Ekaterina Samoutsevitch qui avait récusé ses avocats il y a 10 jours. Avant l‘énoncé du jugement, les jeunes femmes ont répété qu’elles n’avaient pas voulu offenser les croyants et que leur action était politique.

Les jeunes femmes ont été jugées pour avoir chanté en février dans la cathédrale de Moscou une prière demandant à la Sainte Vierge de chasser Poutine du pouvoir.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : Ankara menace d'accentuer ses ripostes