DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Avion syrien intercepté : Ankara rejette les accusations de Damas et Moscou


Turquie

Avion syrien intercepté : Ankara rejette les accusations de Damas et Moscou

Au lendemain, de l’interception d’un avion syrien par les autorités turques, la tension ne monte pas seulement entre Ankara et Damas, mais aussi entre Ankara et Moscou.

La Turquie, qui a convoqué l’ambassadeur de Russie, a rejeté ce jeudi les accusations de Damas et de Moscou sur une mise en danger des passagers de l’avion. L’appareil était parti de Russie et se rendait en Syrie quand il a été intercepté.

Ankara a également précisé que le pilote avait été informé alors qu’il survolait la mer Noire que l’appareil serait contrôlé et qu’il avait donc eu “la possibilité de faire demi-tour”.

Selon les autorités turques, l’appareil transportait des équipements illégaux. “Les avions sont soumis aux règles de l’aviation civile, a souligné le ministre des Transports. Ils ne peuvent à aucune condition transporter des équipements militaires de communication ni aucun type d’arme”.

De son côté, la Syrie a accusé son voisin turc de comportement “hostile” et a réclamé la restitution de la cargaison confisquée par Ankara.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Chinois Mo Yan, prix Nobel de littérature