DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des passagers syriens affirment avoir été maltraités


Syrie

Des passagers syriens affirment avoir été maltraités

Damas rejette les allégations turques selon lesquelles l’avion de ligne syrien détourné à Ankara contenait une cargaison illégale.

Mercredi, l’Airbus en provenance de Moscou et à destination de Damas avait été contraint d’atterrir en cours de route, avec une trentaine de passagers à bord.

La compagnie aérienne nationale syrienne accuse de son côté les autorités turques d’avoir agressé l‘équipage avant d’autoriser l’avion à décoller de l’aéroport d’Ankara.

“Quand l’avion a été inspecté, affirme Ghaida Abdulatif, responsable de la compagnie aérienne syrienne, il ne contenait rien d’illégal. Il n’y avait que des colis contenant des équipements électroniques civils. Ils ont tous été légalement enregistrés comme appartenant à la cargaison de l’avion. Le contenu de chaque colis a été pris en compte dans la déclaration en douane. Chacun de ces colis a été inspecté et les autorités turques ne sont parvenues à aucun résultat.”

«Les autorités turques nous ont demandé d’attendre pendant environ une heure, soutient Haitham Kasser, ingénieur de cette même compagnie. Ensuite, ils nous ont demandé de récupérer nos sacs, et nous, nous avons demandé que cela soit consigné par écrit, ce qui nous a été refusé. Nous avons dû attendre une heure. Après quoi, dix soldats sont montés à bord et nous ont maltraités.”

Pour le ministère des affaires étrangères syrien, Ankara a tout bonnement violé le droit international. Un incident de plus qui vient s’ajouter aux tensions déjà très fortes entre la Turquie et le régime de Bachar al-Assad.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Chinois Mo Yan, prix Nobel de littérature