DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Madrid veut rassurer après une nouvelle dégradation de sa note de crédit


Espagne

Madrid veut rassurer après une nouvelle dégradation de sa note de crédit

Le gouvernement espagnol a voulu rassurer jeudi après une nouvelle sanction de l’agence de notation Standard & Poor’s qui fait l’effet d’une piqure de rappel. Les marchés étant dans le même temps impatients de voir l’Espagne demander son sauvetage financier.

Comme sa concurrente Moody’s, Standard & Poor’s a dégradé la note de crédit de l’Espagne qui se retrouve juste au dessus de la catégorie spéculative avec une perspective négative.

“Le rapport de Standard & Poor’s ne correspond pas au sentiment actuel des marchés sur la dette espagnole et notre économie et sur la façon dont nous nous sommes financés dernièrement, a expliqué Soraya Saenz de Santamaria, vice-présidente du gouvernement espagnol. On doit aussi remarquer que, dans beaucoup de ces rapports, on ne tient pas encore compte des réformes structurelles que nous avons réalisées”.

Soraya Sáenz de Santamaría a par ailleurs rappelé que le gouvernement Rajoy lutterait contre le pessimisme des analystes et du FMI, qui prévoient une forte récession jusqu’en 2013, contre l’image que renvoie l’Espagne à l‘étranger d’un pays dépassé par la crise, et contre la pression du marché pour demander l’aide européenne au plus tôt.

Le marché obligataire espagnol était calme jeudi matin.

Prochain article

monde

Rapport antidopage: Lance Armstrong n'est "pas affecté"