DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Russie s'immisce dans les tensions turco-syriennes

Vous lisez:

La Russie s'immisce dans les tensions turco-syriennes

Taille du texte Aa Aa

Ce n’est que tôt ce jeudi matin que la Turquie a autorisé un A-320 syrien en provenance de Russie à redécoller vers Damas, sa destination initiale.
 
Escorté par deux F4 de l’aviation turque, l’appareil avait été forcé d’atterrir à l’aéroport d’Ankara-Esenboga, où il est resté cloué au sol pendant près de neuf heures. La Turquie affirme avoir saisi une partie de sa cargaison, qualifiée “d’illégale”, sans plus de précision, évoquer tout au plus la saisie d’appareils de communication utilisables à des fins militaires.
 
Immobilisés aussi les quelques 35 passagers, dont une bonne moitié de citoyens russes, enfants compris, qui se trouvaient à bord, que les diplomates russes basés à Ankara n’ont pas été autorisés à rencontrer.
 
Dans un communiqué, la Russie exige des explications sur cet incident qui, selon elle, a mis en danger ses ressortissants.
 
Autant d‘éléments qui viennent s’ajouter à la tension qui règne entre la Turquie et la Syrie depuis le bombardement meurtrier d’un village turque il y a 8 jours.
 
Résultat, la Turquie a renforcé sa présence militaire sur les quelques 900 kilomètres qu’elle partage avec la Syrie, déployant entre autres des batteries d’artillerie et des chars.