DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie saisit une cargaison suspecte à bord d'un avion de ligne syrien

Vous lisez:

La Turquie saisit une cargaison suspecte à bord d'un avion de ligne syrien

Taille du texte Aa Aa

Neuf heures après avoir été intercepté, l’appareil a finalement été autorisé à redécoller d’Ankara. Selon les télévisions turques, la cargaison confisquée contiendrait des parties de missiles ou du matériel de communication destinée au régime de Bachar al-Assad.
 
L’Airbus A320 effectuait un vol de Moscou vers Damas quand il a été intercepté hier par deux avions militaires turcs vers 16h30, heure de Bruxelles. Une trentaine de personnes se trouvait à bord. Les autorités d’Ankara soupçonnaient la présence d’armes et de munitions.
 
Les médias turcs affirment par ailleurs que le gouvernement Erdogan a interdit aux avions des compagnies turques de voler dans l’espace aérien syrien en raison de problèmes de sécurité.
 
Selon notre correspondant à Ankara, “Forcer l’avion syrien à atterrir a fait monter les tensions entre Ankara et Damas d’un cran. Ces derniers jours la Turquie a été perturbée par des tirs syriens sur les villes turques près de la frontière. La Turquie a commencé à répondre à ces attaques fermement et rapidement. Cet atterrissage forcé qui a eu lieu après la visite à la frontière du chef de l’armée et ses déclarations menaçantes, nous montre que la Turquie veut augmenter la pression sur la Syrie”.