DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gratin de la finance mondiale à Tokyo, la recette allemande face à la crise

Vous lisez:

Le gratin de la finance mondiale à Tokyo, la recette allemande face à la crise

Taille du texte Aa Aa

Quelle stratégie pour relancer l‘économie mondiale et surmonter la crise de la dette ? Les avis divergent. Avec un cas symptomatique: la Grèce. A Tokyo, à l’occasion de l’assemble générale du FMI et de la Banque mondiale, le ministre allemand des Finances, Wolgang Schauble, a insisté sur la nécessité de poursuivre la politique de réduction des déficits. Autrement dit, pas d’alternative à l’austérité.

Mais de son côté, la patronne du FMI, Christine Lagarde, semble plaider pour davantage de flexibilité. En tout cas, ce jeudi, elle s’est dit favorable à ce qu’un délai supplémentaire soit accordé à la Grèce pour assainir ses comptes publics, un délai de deux ans.

Alors que le gratin de la finance mondiale est réuni à Tokyo, le directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT) Guy Rider a avancé ce chiffre qui illustre les conséquences sociales de la crise: le monde compte aujourd’hui 30 millions de chômeurs de plus qu’il y a quatre ans.

Par ailleurs, plusieurs manifestants ont défilé ce vendredi dans les rues de la capitale japonaise pour dénoncer l’attitude des bailleurs de fonds. “Ils disent qu’ils veulent combattre la pauvreté, mais on ne voit aucun progrès, affirme un des manifestants. En fait, je pense que le problème vient vraiment d’eux”.