DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les militantes russes des droits de l'homme déçues de la décision du comité Nobel

Vous lisez:

Les militantes russes des droits de l'homme déçues de la décision du comité Nobel

Taille du texte Aa Aa

Elles faisaient partie des 231 candidats en lice pour le prix Nobel de la Paix : Lioudmila Alexeeva et Svetlana Gannushkina, deux figures de la défense des droits de l’homme en Russie, ont suivi devant leur télévision la décision du comité Nobel, qui leur laisse un goût amer. Pour elles, ce prix ne va nulle part.

“C’est un choix étonnant parce que l’Union européenne est une énorme structure gouvernementale, une structure bureaucratique, que l’on peut difficilement personnifier. Mais j’espère tout de même que ce prix va servir de stimulus à l’Europe”, souligne Svetlana Gannushkina qui dirige l’Organisation Memorial, fondée dans les années 1980 pour préserver la mémoire des victimes de la répression soviétique. Elle figure depuis des années sur la liste des nobélisables.

Lioudmila Alexeeva faisait, quant à elle, figure de favorite pour le prix Nobel 2012. Surnommée la grand-mère de l’opposition en Russie, elle dirige le groupe Helsinki de Moscou qui avait commencé à se battre pour la défense des droits de l’homme à l‘époque de l’URSS.