DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nobel de la Paix : à Bruxelles, on interprète le message


Le bureau de Bruxelles

Nobel de la Paix : à Bruxelles, on interprète le message

Dans la capitale européenne, l’homme la rue est plus mesuré que les personnalités officielles. Il y a ceux qui interprètent le message, et ceux qui disent leur incompréhension :

“ Je pense que c’est bien de donner ce prix en ces moments de crise, parce que dans les moments où tout va bien, les choses se font presque par inertie “ , nous dit un visiteur espagnol.

“ Ce n’est pas représentatif du Nobel, on est habitué à voir une personne qui se met en avant, qui risque des choses, et il y a bien trop de choses un peu trop sombres dans l’Union européenne pour la mettre en avant “ , regrette un jeune Belge.

A l’heure de l’austérité et de l’angoisse sociale, l’Union européenne peine à préserver son image bienfaisante. Pour Charles de Marcilly, de la Fondation Robert Schuman, le message du comité Nobel n’en est que plus fort :

“ Le populisme est une vraie menace aujourd’hui à l’intégrité de ce modèle européen de plus d’intégration, d’aller vers le mieux vivre ensemble et à ce titre là on peut penser que le Comité du Nobel a essayé de dire: attention à ce populisme, attention à ces limites, à ces risques, ne cassez pas ce que vous avez mis tant de temps à construire. “

Notre correspondante à Bruxelles, Audrey Tilve, de conclure : “ La question maintenant est de savoir qui des représentants du Conseil, de la Commission ou du Parlement européen se verra remettre ce Nobel de la Paix en main propre. Une autre façon de mettre à l‘épreuve la noble unité européenne. “

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Rapport sur l'élargissement : la Serbie et la Turquie sermonnées