DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

F. Hollande : "la Francophonie doit se mettre au service des libertés fondamentales"

Vous lisez:

F. Hollande : "la Francophonie doit se mettre au service des libertés fondamentales"

Taille du texte Aa Aa

Kinshasa accueille le temps d’un week-end le 14è sommet de la Francophonie.

François Hollande a été reçu par le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf et par le président du Congo Joseph Kabila.

Face à son hôte, le président français s’est posé en avocat des droits de l’Homme et de la démocratie.

Devant l’ensemble des chefs d’État, François Hollande a invité la francophonie à se mettre au service des libertés fondamentales, au même titre que des échanges, du développement ou de l’environnement.

26 François Hollande,
“ Je veux également saisir les francophones de ce qui se passe au Mali, pays francophone òu le terrorisme s’y est installé au nord. …..Nous devons affirmer notre détermination, là encore, à lutter contre le terrorisme et à assurer au Mali l’intégrité de son territoire”.

Le sommet de Kinshasa pourrait être l’occasion d’adopter une résolution sur l’occupation du Nord-Mali par des islamistes armés. Abdou Diouf appuie le projet d’une intervention panafricaine.

Dans un discours très applaudi, le secrétaire général de la Francophonie a dénoncé un “déficit de démocratie dans les relations internationales” qui prive l’Afrique de la place “qui lui revient”, notamment au Conseil de sécurité de l’ONU.