DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : la Turquie dénonce l'inertie des Nations Unies

Vous lisez:

Syrie : la Turquie dénonce l'inertie des Nations Unies

Taille du texte Aa Aa

Ankara condamne l’inertie des Nations Unies sur le dossier Syrien. La Turquie a de nouveau renforcé aujourd’hui sa présence le long de la frontière Syrienne.

Le conflit en Syrie fait rage maintenant depuis plus d’un an et demie. Les tensions sont vives entre Ankara et Damas après plusieurs incidents.
Mais surtout, le gouvernement turc regrette que les efforts diplomatiques ne mènent nulle part.
Dans la ligne de mire du Premier ministre Erdogan, le Conseil de sécurité des Nations Unies et plus particulièrement la Chine et la Russie. Moscou et Pékin ont déjà mis leur véto à trois projets de résolutions : “On ne peut pas dire que la structure actuelle du Conseil de sécurité des Nations Unies est bâtie de manière juste. Il y a cinq membres permanents et dix membres temporaires. Mais ils servent à quoi les dix membres temporaires ? Dès que l’un des cinq met son véto, tout est terminé”.
Pour Recep Tayyip Erdogan une réforme du Conseil de sécurité est nécessaire. Une réforme qui prendrait en compte la montée en puissance de pays comme le Brésil, l’Inde, l’Indonésie et bien sûr la Turquie.