DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie: violents combats à la frontière turque

Vous lisez:

Syrie: violents combats à la frontière turque

Taille du texte Aa Aa

La Turquie a envoyé deux avions de combat à la frontière syrienne, après le bombardement de la ville frontalière d’Azmarin par un hélicoptère. Peu avant, on pouvait entendre jusqu’en Turquie un message diffusé par haut-parleur demandant aux rebelles de se rendre.

Vendredi soir, dix soldats syriens ont trouvé refuge en Turquie pour échapper à une embuscade tendue par les rebelles.

La région d’Azmarin très hostile au régime de Damas a connu cette semaine de violents combats.

Dans l’affaire de l’avion de ligne syrien en provenance de Moscou intercepté mercredi par Ankara, la guerre des mots se poursuit.

Le ministre russe des Affaires étrangères soutient que la cargaison transportée était parfaitement légale: “Dans l’avion il y avait une cargaison qu’un fournisseur russe envoyait de façon légale à un client.” a-t-il affirmé. “La cargaison était du matériel électrotechnique pour une station radar. Il a un double usage mais il n’est interdit par aucune convention internationale.” a-t-il souligné.

A la frontière turque, les réfugiés continuent d’affluer, fuyant les combats dans la région d’Azmarin. Le Haut Commissariat aux Réfugiés de l’ONU estime que 2000 à 3000 personnes quittent chaque jour la Syrie. Il craint l’arrivée de l’hiver pour les 340 000 réfugiés vivant sous des tentes.