DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections locales test en Russie

Vous lisez:

Elections locales test en Russie

Taille du texte Aa Aa

Des élections locales se tiennent ce dimanche en Russie. 4600 localités doivent élire leurs maires. Parmi les candidats, il y a très peu de représentants du mouvement de contestation, à l’exception de Yevguenia Chirikova. L‘écologiste s’est faite connaître en s’opposant à la construction d’une autoroute à travers la forêt de Khimki, près de Moscou, où elle se présente aujourd’hui

“Nous pensons qu’il faut organiser des groupes d’auto-gestion, c’est-à-dire des initiatives locales comme par exemple l’association pour la protection de la forêt de Khimki.” a-t-elle déclaré. “Et ensuite, ces groupes qui ont appris à s’auto-organiser et à mobiliser des gens pour des actions, devraient lutter pour le pouvoir, entrer dans les structures de l’administration locale et changer l’administration par le bas.” explique-t-elle.

Ces élections ont valeur de test, cinq mois après le retour de Vladimir Poutine au Kremlin. Elles permettront d‘évaluer à quel point il contrôle la vie politique russe, en pleine évolution selon l’analyste politique Valery Solovey: “Après les élections de décembre l’année dernière, la Russie a avancé, ce pays commence à changer, et la grande majorité de la population a le sentiment que le pays est mûr pour le changement, qui est inévitable. Et ce qui est plus important, c’est que ce sentiment gagne même aussi les autorités.”

Un changement notable réside dans l‘élection ce dimanche de cinq gouverneurs de province sur 83, une première depuis huit ans.

Mais l’opposition dénonce déjà de nombreuses manoeuvres ayant permis de disqualifier les candidats dangereux avant le scrutin.