DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Percée des indépendantistes flamands aux municipales en Belgique

Vous lisez:

Percée des indépendantistes flamands aux municipales en Belgique

Taille du texte Aa Aa

Bart de Wever, le leader de la N-VA l’a emporté à Anvers, la deuxième ville de Belgique. Une victoire historique et précieuse dans la cité des diamants. Sa liste Nouvelle alliance flamande obtient plus de 37% des voix et 23 sièges sur 55.

“Les forces du changement ont gagné et nous allons continuer. Les Flamands doivent pouvoir gérer la Flandre comme ils l’entendent et à tous les niveaux. Je lance un appel à Elio Di Rupo et aux politiciens francophones : prenez vos responsabilités et préparez avec nous la réforme confédérale”.

Son succès est amplifié par une vague indépendantiste dans toute la Flandre avec des scores entre 20 et 30% dans la plupart des villes.

Elio Di Rupo refuse toute interprétation nationale de ces élections et il rejette fermement l’appel du chef de la N-VA :

“Il a fait une déclaration qui lui est unilatérale. Je reconnais le succès de la N-VA, je redis que maintenant ils vont gérer les communes qu’ils ont pû conquérir, et pour ce qui concerne le fédéral, il n’y a pas de relation entre les élections locales et les élections federales”.

Le maire socialiste sortant d’Anvers a reconnu sa défaite et souhaité bonne chance à son successeur. Pour la première fois depuis 1945, la municipalité ne sera plus dirigée par les socialistes. Un tournant politique dont les répercussions sont attendues dans toute la Belgique.