DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

3ème année de récession en vue au Portugal


Portugal

3ème année de récession en vue au Portugal

Et l’austérité renforcée du gouvernement conservateur a été dénoncé hier soir devant le parlement à Lisbonne.

2000 personnes se sont rassemblées pour réclamer la démission du cabinet dirigé par Pedro Passos Coelho. Une manifestation émaillée d’affrontements avec les forces de l’ordre. La grogne sociale s’est intensifiée depuis un mois. Un mouvement sans précédent depuis le début de la crise.

“Le gouvernement doit tomber et la démocratie doit travailler pour le peuple. La démocratie doit être de notre côté mais nous devons faire pression pour que ce gouvernement chute dès que possible”, estime ce protestataire.

L‘économie va encore reculer de 3% cette année et le chômage flirte avec les 16%. L’année 2013 s’annonce très difficile avec une hausse généralisée des impôts, une baisse des retraites et des prestations sociales.

Pour le ministre des finances, Vitor Gaspar, il n’y a pas d’autre alternative, pas de marge de manoeuvre afin que Lisbonne respecte son plan de sauvetage de 78 milliards d’euros accordé par l’Union européenne et le FMI en mai 2011.

Mais même le président portugais, le conservateur Anibal Cavaco Silva a fait part de son inquiétude et souhaité une politique moins stricte compte tenu des circonstances actuelles.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Premier ministre britannique accepte de négocier un référendum sur l'indépendance de l'Ecosse