DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Insécurité alimentaire au coeur des Journées européennes du Développement

Vous lisez:

Insécurité alimentaire au coeur des Journées européennes du Développement

Taille du texte Aa Aa

Une personne sur huit souffre encore de la faim aujourd’hui dans le monde, particulièrement en Afrique sub-saharienne. A Madagascar par exemple le nombre d’affamés a augmenté de près de 150% ces 20 dernières années. Une triste évolution en cette journée mondiale de l’Alimentation qui coïncide cette année avec les Journées européennes du Développement.

Le président du Mozambique explique que son pays “a besoin d’assistance technique et de formation professionnelle, pour rendre l’agriculture plus efficace, pour améliorer l’utilisation des semences, pour mieux irriguer, et pour réduire les pertes pendant et après la récolte. Tout cela, ajoute-t-il, dans le but d’améliorer la productivité de l’agriculture du Mozambique”.
 
L’UE consacre, chaque année, environ un milliard d’Euros pour lutter contre l’insécurité alimentaire. La Commission européenne vient de proposer d’augmenter de 20% son budget consacré à l’aide au développement. 
 
Andris Piebalgs, Commissaire européen au Dévelopement : “Personne ne remet en cause le besoin d’augmenter cette enveloppe. Ce qui fait davantage débat c’est de savoir qui va financer cette contribution supplémentaire, l’UE ou les Etats membres”.
 
Une augmentation d’autant plus nécessaire que l’ONU craint une nouvelle crise alimentaire en 2013. Les cours du maïs et du soja sont en effet au plus haut à cause de la sécheresse qu’ont connu les Etats-Unis cet été. 
 
Lors de ces Journées, il sera aussi question du rôle du secteur privé et de la société civile. Deux rapports seront également présentés, l’un sur les catastrophes naturelles au niveau mondial et l’autre sur l‘état des personnes affamées dans le monde. Isabel Marques da Silva, Euronews in Brussels”.