DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les négociations de paix entre Bogota et les Farc retardées


Colombie

Les négociations de paix entre Bogota et les Farc retardées

Aucune délégation n’a rejoint la Norvège où doit être lancé le processus.

Timochenko, le chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie dont le vrai nom est Timoleon Jimenez a déploré des retards imprévus liés aux mandats d’arrêt visant toujours, selon lui, les représentants de la guérilla attendus à Oslo.

Les intempéries en Colombie seraient aussi en cause dans ce retard y compris pour la délégation représentant le président Juan Manuel Santos.

La presse colombienne évoque elle des tensions entre les deux parties notamment celle d’inclure parmi les représentants des FARC une rebelle de nationalité néerlandaise. Cette dernière est accusée de l’enlèvement de trois américains en 2003.

Une conférence de presse commune des parties prévue demain est maintenue pour le moment même si on en connaît ni le lieu ni l’horaire.

Après l‘échec de trois tentatives antérieures, le lancement formel du processus de paix à Oslo vise à mettre fin à un conflit qui a fait des milliers de victimes en un demi-siècle.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

3ème année de récession en vue au Portugal