DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Commission européenne : John Dalli revient sur les conditions de sa démission


monde

Commission européenne : John Dalli revient sur les conditions de sa démission

John Dalli contre-attaque. L’ex-Commissaire européen en charge de la Santé est revenu aujourd’hui sur les conditions de sa démission forcée. Le Maltais a été mis en cause dans une enquête de l’OLAF, l’Office européen de lutte anti-fraude. Le président de la Commission ne lui a pas laissé le choix.

“Il faut souligner que le rapport indique qu’il n’existe aucune preuve de mon implication dans un quelconque méfait”, se défend John Dalli dans une vidéo.

Une entreprise suédoise aurait été approchée par un entrepreneur maltais qui disait pouvoir influencer le commissaire pour favoriser une proposition de loi sur les produits du tabac.

Pour le directeur-général de l’OLAF, Giovanni Kessler, John Dalli savait ce qui se tramait : “Nous avons tout un tas de faits, de preuves circonstancielles réunies au cours de l’enquête auprès de sources diverses, obtenues à partir de plusieurs moyens d’investigations”.

Le trafic d’influence concerne la levée de l’interdiction de vente dans l’Union du snus, une poudre de tabac dont la vente n’est autorisée qu’en Suède et en Norvège. Un député maltais qui pourrait être impliqué dans l’affaire a aussi démissionné de ses fonctions hier soir.

Regardez la vidéo intégrale (Anglais)

==

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Verity, la statue qui fait des vagues dans un port anglais