DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ONU accuse Kigali et Kampala d'aider la rébellion congolaise


Congo

L'ONU accuse Kigali et Kampala d'aider la rébellion congolaise

Le Rwanda et l’Ouganda pointés du doigt par les Nations unies pour leur soutien à la rébellion congolaise. Dans un rapport, l’ONU accuse Kigali et Kampala de continuer à aider les rebelles du M23 en République démocratique du Congo et ce malgré les condamnations de la communauté internationale. Les deux pays fourniraient armes, conseils politiques et renseignements. Or le régime de Joseph Kabila est sous le coup de sanctions et d’un embargo sur les armes.

Ce rapport affirme que le M23 gagne du terrain, et accélère le recrutement d’enfants-soldats.
Le Rwanda et l’Ouganda démentent de telles accusations.

Cette rébellion sème la terreur dans la province du Nord-Kivu, à forte densité de population et très riche sur le plan minier et agricole.
Les combats avec l’armée congolaise ont déjà fait plus de 300.000 déplacés ou réfugiés.
Les M23 réclament une meilleure représentativité de leur communauté, les tutsis congolais, dans ce territoire en guerre depuis 20 ans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un opposant russe soupçonné de préparer des "troubles massifs", assigné à résidence