DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le commissaire européen Dalli dément avoir démissionné de son plein gré


Belgique

Le commissaire européen Dalli dément avoir démissionné de son plein gré

Le commissaire européen à la santé John Dalli réfute la version officielle de la Commission qui avait annoncé hier sa démission par un communiqué en fin d’après-midi. Une décision qui fait suite à la mise en cause du commissaire dans une enquête de l’Office européen de lutte antifraude.

Cependant, le commissaire maltais a déclaré aujourd’hui par voix de presse qu’en réalité le président de la Commission européenne lui avait ordonné de remettre sa démission au plus vite. « Vous avez trois quarts d’heure jusqu’ à 17h, où je ferais partir un communiqué de presse. Soit vous démissionnez, soit je vous relève de vos fonctions » lui aurait dit le président Barroso.

De son coté, la porte-parole de la Commission européenne a maintenu durant le point presse de ce matin la version officielle. En réponse aux journalistes, elle a déclaré que John Dalli avait présenté sa démission oralement à Barroso. Néanmoins, à l’heure actuelle, elle n’a pas connaissance d’une lettre de démission de la main de Dalli.

Rappel des faits : L’Olaf a agi à la suite d’une plainte d’une entreprise suédoise. Swedish Match a dénoncé le fait qu’un entrepreneur maltais l’avait approchée en faisant valoir ses contacts avec John Dalli pour influencer une proposition de loi sur les produits du tabac.

C’est Maros Sefcovic, vice-président de la Commission et commissaire européen en charge de l’administration qui assure l’intérim de John Dalli jusqu‘à la désignation d’un nouveau commissaire par Malte.

La Commission européenne a reconnu que l’enquête de l’Olaf n’avait pas permis de trouver de preuve concluante sur une “participation directe” de John Dalli dans une tentative de corruption et de trafic d’influence.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Coup de filet contre la mafia chinoise en Espagne