DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : l'espoir d'une trêve


Syrie

Syrie : l'espoir d'une trêve

Alors que les combats font rage en Syrie, le Programme alimentaire mondial déplore une flambée des prix de la nourriture, des denrées alimentaires de plus en plus rares notamment à Alep.
 
Sur le terrain, les loyalistes mènent depuis 48 heures une offensive pour reprendre le contrôle de l’autoroute qui relie la ville à Damas. Un axe que les forces de Bachar al-Assad doivent emprunter pour aller dans le nord, dont les régions rurales sont principalement tenues par les rebelles.
 
Les affrontements ont encore fait hier plus de 80 morts. Mais l‘émissaire onusien veut croire à une trêve pour la fête musulmande l’Aïd.
 
Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a proposé hier au président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, de discuter avec l’Egypte pour conclure un accord en ce sens.  
 
L’envoyé spécial des Nations unies, Lakhdar Brahimi, assure pour sa part que le régime syrien accepte l’idée d’une trêve. Tout comme l’opposition qui accepterait de déposer les armes, à condition que Bachar al-Assad cesse les bombardements le premier.

Prochain article

monde

Dix ans après la marée noire s'ouvre le procès du Prestige