DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manifestations violentes en Grèce

Vous lisez:

Manifestations violentes en Grèce

Taille du texte Aa Aa

Un homme est mort pendant les manifestations en Grèce. Le militant communiste de 65 ans a été victime d’une insuffisance respiratoire et d’une crise cardiaque.  Selon une source du ministère de la Santé, il ne portait pas de traces de coups.
Sur twitter, des commentaires critiquaient en revanche le gazage policier subi par les manifestants pendant le défilé.
 
 
Dans les rues d’Athènes, ils étaient 25 000 manifestants, 17 000 à Salonique, à crier leur désespoir le jour du sommet européen. 
 
 
La Grèce était paralysée par la grève ce jeudi. Ni ferries, ni métros, ni taxis, ni trains, peu d’avions.  C’est le quatrième débrayage depuis janvier.
Pour dire à Bruxelles qu’une troisième année consécutive de coupes budgétaires massives sera insupportable.
 
Si la Grèce ne devait pas être à l’agenda bruxellois, le Premier ministre Antonis Samaras espère recevoir des 27 un signal de soutien pour faire accepter à son opinion le nouveau train de rigueur à venir.