DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Ukraine trop gourmande en matière de gaz naturel


Ukraine

L'Ukraine trop gourmande en matière de gaz naturel

Kiev bénéficie depuis l‘ère soviétique de tarif préférentiel dans ses importations russes, tarifs plusieurs fois mis en péril par les relations bilatérales tendues. Mais plus que la géopolitique, c’est la consommation excessive que pointe la directrice de l’Agence internationale de l’Energie.

“Actuellement, le prix du gaz ne reflète pas le coût réel de cette énergie. Il faut donc un nouveau tarif, et en même temps il faut que les plus démunis puissent bénéficier de leur part de gaz. En clair, s’il faut des subventions, elles doivent profiter en premier lieu aux plus démunis”, souligne Maria Van der Hoeven.

Une critique entendue par le ministre ukrainien de l’Energie, Yuri Boyko : “Nous préparons une réforme des subventions. Je pense que nous pouvons trouver une façon de soutenir les plus pauvres, comme l’a mentionné Madame Van der Hoeven. Quant à ceux qui sont prêts à payer le prix, qu’ils le paient au tarif du marché”.

L’Agence internationale de l’Energie conseille également à Kiev de rompre le monopole de la distribution du gaz, actuellement détenu par Naftogaz. L’institution estime que l’ouverture à la concurrence et aux investisseurs étrangers pourraientt faire baisser les prix.

Prochain article

monde

Syrie : la Turquie souhaite un cessez-le-feu pour l'Aïd al-Adha