DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

ONU : le Rwanda élu au conseil de sécurité, en dépit des critiques

Vous lisez:

ONU : le Rwanda élu au conseil de sécurité, en dépit des critiques

Taille du texte Aa Aa

L’Assemblée générale de l’ONU a désigné ce jeudi cinq nouveaux membres non-permanents au conseil de sécurité pour une durée de deux ans. Les cinq pays élus sont l’Argentine, l’Australie, la Corée du Sud, le Luxembourg et le Rwanda.

Le Rwanda était le seul candidat pour représenter l’Afrique. Mais cette candidature était contestée notamment par la République démocratique du Congo (RDC). Kinshasa accuse Kigali de soutenir les rebelles qui sévissent dans l’est de son territoire. Les représentants congolais à l’ONU ont même tenté, sans succès, de s’opposer au vote. “En plus de son rôle déstabilisateur de la RDC, le Rwanda constitue aujourd’hui l’oasis de paix pour tous les criminels de guerre qui opèrent dans la partie orientale de la RDC et qui sont recherchés par la justice internationale”, a ainsi affirmé Charlotte Omoy Malenga.

Après le vote, la chef de la diplomatie rwandaise, Louise Mushikiwabo, a commenté l‘élection de son pays. “Nous comptons mettre en avant notre modeste expérience et nos idées pour promouvoir la stabilité dans cette région”, a-t-elle dit. Et d’ajouter que la tentative de blocage du scrutin par la RDC n‘était qu’un “geste de frustration”.

Cela dit, l’ONU a publié il y a deux jours un rapport accablant pour le Rwanda et l’Ouganda. Ces deux pays sont accusés de fournir armes et conseils techniques aux rebelles du mouvement du 23 mars, dit M23, actif dans l’est de la RDC. L’ouganda et le Rwanda ont formellement démenti ces accusations.