DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scandale du Rubygate : Berlusconi nie tout en bloc

Vous lisez:

Scandale du Rubygate : Berlusconi nie tout en bloc

Taille du texte Aa Aa

Scandale du Rubygate, Silvio Berlusconi dément en bloc toutes les accusations.

Ce vendredi, l’ex-chef du gouvernement italien a fait une déclaration spontanée devant le tribunal de Milan pour répondre aux accusations portées à son encontre.

Concernant Ruby, la jeune prostituée –mineure à l‘époque des faits–, Il Cavaliere a démenti avoir eu des rapports intimes avec elle et assure n’avoir jamais exercé de pressions sur les fonctionnaires de la préfecture de police de Milan. Il dit être intervenu pour éviter un incident diplomatique avec l’Egypte car il était convaincu qu’ elle était la nièce du président d’alors, Hosni Moubarak.

Quant aux soirées dites bunga-bunga, que le parquet décrit comme osées et peuplées de jeunes femmes court vêtues, Silvio Berlusconi a nié leur existence.

Silvio Berlusconi risque jusqu‘à trois ans de prison pour prostitution de mineure et 12 ans pour abus de pouvoir.