DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Elections régionales en Galice et au Pays basque : la droite est fébrile


Espagne

Elections régionales en Galice et au Pays basque : la droite est fébrile

C’est une journée d‘élection à risque pour le chef du gouvernement espagnol, particulièrement en Galice, sa région natale, où son parti de droite va essayer de garder la courte majorité absolue qu’il détient au Parlement depuis 2009.

Le souci numéro un pour Mariano Rajoy, c’est que cette région traditionnellement conservatrice n’est pas plus épargnée par la crise que les autres. Et là aussi, la colère gronde contre la cure d’austérité que le gouvernement conservateur impose à tout le pays. La perspective d’une demande de sauvetage européen de l‘économie espagnole ne va rien arranger.

Au Pays basque, où se déroulent aussi des élections régionales, Mariano Rajoy va devoir faire face à une montée en puissance annoncée du nationalisme. Les socialistes de Patxi Lopez, qui ont conquis la région en 2009 (pour la première fois en plus de trente ans) vont certainement devoir la redonner aux nationalistes conservateurs du PNV.

Même si ces derniers n’obtiennent pas la majorité absolue, ils devraient trouver des alliances pour reprendre le pouvoir. Mais le fait notable de ces élections au Pays basque espagnol devrait être la percée de Bildu, une nouvelle coalition indépendantiste menée par Laura Mintegi. C’est la preuve que la crise économique dope aussi le nationalisme en Espagne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentat à Damas durant la visite de Brahimi