DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne: élections régionales en Galice et au Pays basque


Espagne

Espagne: élections régionales en Galice et au Pays basque

Les électeurs de Galice et du Pays basque sont appelés aux urnes ce dimanche pour désigner les représentants dans les parlements locaux, et ce, dans un contexte de crise économique nationale. Ce vote a une valeur particulière pour l’actuel chef du gouvernement, Mariano Rajoy, lui-même originaire de Galice. Mais son parti conservateur, qui dirige cette région, pourrait perdre la majorité.

De nombreux électeurs s’apprêtent en effet à sanctionner dans les urnes les conservateurs pour leur politique d’austérité. Ainsi, Sandra Silva Fernandez, au chômage depuis des années. “La situation ne cesse de s’aggraver, constate-t-elle. La vie coûte toujours plus chère, mais il n’y aucun boulot. Je regarde les petites annonces mais je ne trouve rien comme travail”.

Le scrutin se déroule aussi au Pays basque. Les nationalistes modérés du PNV devraient revenir au pouvoir, mais ils pourraient être talonnés par les nationalistes radicaux.

En tout cas, cette élection se déroule un an après l’annonce par l’ETA de la fin de la lutte armée. “Ce cessez-le-feu de l’ETA a changé la donne, constate Josune Gorospe, candidate nationaliste. Il y a aujourd’hui clairement des perspectives de stabilité et de paix. Et cela peut susciter, sur le plan économique par exemple, un nouvel élan”.

Le 20 octobre 2011, l’organisation terroriste basque avait annoncé l’arrêt définitif de ses activités armées. Cela signe la fin de plusieurs décennies de violences qui auront causé la mort de plus de 800 personnes. Le dernier attentat meurtrier a été perpétré en juillet 2009.

Prochain article

monde

Les Luxembourgeois enthousiasmés par le mariage de leur prince héritier