DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Libanais s'apprêtent à inhumer le chef des renseignements assassiné vendredi


Liban

Les Libanais s'apprêtent à inhumer le chef des renseignements assassiné vendredi

Au Liban, c’est cet après-midi que seront célébrées les funérailles du général Wissam Al-Hassan, assassiné ce vendredi. Cet attentat, qui a fait 8 morts au total, a provoqué une vive émotion dans la population. De nombreux Libanais craignent de voir leur pays replonger dans la violence. Une violence qui, selon eux, serait orchestrée depuis Damas. Wissam Al-Hassan était le chef des renseignements de la police. Il avait notamment réussi à démanteler des réseaux terroristes visant à destabiliser le Liban depuis la Syrie.

L’opposition libanaise, majoritairement anti-syrienne, a réclamé le départ du Premier ministre, soutenu par des formations alliées à Damas. Mais le président libanais aurait refusé la démission du gouvernement, pour éviter un “vide politique”.

Les proches du général assassiné sont rentrés à Beyrouth ce samedi, en provenance de la France où ils étaient installés. Wissam Al-Hassan sera inhumé dans le mausolée érigé à la mémoire de Rafic Hariri, l’ancien Premier ministre lui-même tué dans un attentat en 2005.

Saad Hariri, fils de Rafic et leader de l’opposition, a appelé à une mobilisation massive ce dimanche en hommage au général Hassan et contre le régime syrien.

Prochain article

monde

Libye: confusion autour du sort d'anciens membres du clan Kadhafi