DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : un soldat jordanien tué par des islamistes à la frontière

Vous lisez:

Syrie : un soldat jordanien tué par des islamistes à la frontière

Taille du texte Aa Aa

Un soldat jordanien de 25 ans a été tué à la frontière, le premier militaire de ce pays à mourir depuis le soulèvement syrien en mars 2011.
Il tentait d’empêcher 12 hommes armés de rejoindre la Syrie, les assaillants ont été arrêtés.

Quelques heures plus tôt, les autorités annonçaient une autre arrestation : celle de 11 membres d’un réseau lié à Al-Qaïda, soupçonnés de préparer des attentats:
Le ministre jordanien de l’Information explique que ces terroristes présumés “détenaient des explosifs, des obus de mortiers, des fusils.”

L’objectif des membres du complot, tous Jordaniens, était d’attaquer des centres commerciaux et de tuer des diplomates occidentaux, le 9 novembre prochain.

“Nous condamnons ce complot, dit un Jordanien. Nous ne laisserons personne manipuler la sécurité de la Jordanie, qu’il soit Jordanien ou pas”.
“La Jordanie est le pays le plus sûr du Proche-Orient, rajoute un autre habitant de Amman. Il n’y a pas meilleur pays dans ce cas actuellement.”

La Jordanie s’inquiète du nombre croissant de djihadistes infiltrant la Syrie pour rejoindre les groupes radicaux.
Cet allié des Occidentaux a été, plusieurs fois dans le passé, la cible d’Al Al-Qaïda.