DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Apple vise Amazon et Google avec son iPad mini


monde

Apple vise Amazon et Google avec son iPad mini

Apple a présenté mardi dernier la dernière déclinaison de sa tablette iPad, nommé iPad mini, plus petite, moins chère et censée se faire une place au soleil dans un segment du marché dominé par Amazon.com et Google.

La Kindle Fire d’Amazon et la Nexus 7 de Google ont capté une partie du marché des tablettes d’entrée de gamme, prouvant qu’il existe une demande pour des tablettes de poche et obligeant Apple à se lancer sur un créneau qu’il avait jusque là évité voire snobé, disent des analystes.

“Apple a très tôt eu le sentiment que l’iPad serait vraiment une grande réussite, ce en quoi il a eu tout à fait raison”, dit Lars Albright, co-fondateur de la start-up de publicité mobile SessionM et par ailleurs un ancien d’Apple. “Il détient une grosse part de marché et pour la protéger, il doit être innovant”.

L’an dernier, Amazon avait frappé un grand coup avec sa Kindle Fire, une tablette dotée d’un écran de sept pouces (18 cm) lancée en 2011 au prix de 199 dollars. La machine avait pesé sur les marges du distributeur en ligne mais elle lui avait attiré plusieurs millions de clients potentiels.

Amazon a vendu plus d’un million de Kindle par semaine en décembre 2011, ouvrant la voie à d’autres tels que Google et sa Nexus 7, pour tenter de battre le géant Apple dans un marché qu’il a lui-même créé voici deux ans avec le lancement du premier iPad.

Depuis lors, Amazon a lancé sa Kindle Fire HD, le produit qui se vend le mieux sur l’ensemble de son réseau de distribution, affirme-t-il, sur la foi des chiffres de vente aux Etats-Unis, non révélés, et des pré-commandes à l’international.

Quant à la tablette Nexus 7 de Google, fabriquée par le taïwanais Asustek, elle a rapidement été en rupture de stock peu après son lancement en juillet.

La bataille du sapin de Noël

La bataille promet donc d‘être sans merci entre le “mini” iPad, la Kindle Fire HD et la Nexus 7 durant la saison des fêtes de fin d’année, qui débute traditionnellement fin novembre sur le marché américain.

Pour l’instant, Apple propose un iPad de 9,7 pouces dont le premier prix est de 499 dollars. La version précédente, ou iPad 2, est disponible pour 399 dollars. Le prix annoncé pour le premier modèle d’iPad mini sera, lui, de 329$.

Apple a vendu plus de 84 millions de tablettes jusqu‘à présent et au troisième trimestre, l’iPad a représenté 26% de son chiffre d’affaires.

La plupart des analystes de Wall Street pensent que la nouvelle tablette sera dotée d’un écran de sept à huit pouces, et que, pour l’imposer, Apple devra fixer son prix entre 249 et 299 dollars.

Tout dépendra également de l‘évolution des marges d’Apple. La marge brute sur les ventes d’iPad aux Etats-Unis d’octobre 2010 à mars 2012 a varié de 23% à 32%, selon un document d’Apple de juillet.

La première Kindle Fire d’Amazon a tout juste atteint le point mort, selon une estimation du cabinet iSuppli. Google affirme de son côté vendre sa Nexus 7 à prix coûtant. L’action Apple perdait 1,5% à 624,92 dollars vers 16h00 GMT, après un bond de 4% lundi. Elle a gagné 56% depuis le début de l’année.

(Reuters)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les jeunes ukrainiens et l'avenir